Conseil d’administration

Les affaires du Centre sont administrées par un conseil d'administration composé de 15 administrateurs, dont la présidence du conseil et la présidence-direction générale, laquelle en est membre d'office. Le mode de gouvernance du Centre est novateur et inédit, puisqu’il s’agit d’un organisme gouvernemental mixte qui autorise le gouvernement du Québec et certains ministres à nommer huit des quinze administrateurs alors que les sept autres sont élus par l’assemblée générale des membres du Centre. Ces administrateurs se répartissent comme suit :

  • quatre administrateurs sont nommés par le gouvernement du Québec, dont la présidence du conseil d’administration et la présidence-direction générale;
  • quatre administrateurs sont désignés respectivement par le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, par le ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, par le ministre de la Culture et des Communications et par le ministre responsable de la Charte de la langue française;
  • sept administrateurs sont élus par l’assemblée générale des membres du Centre et se répartissent comme suit :
    1. une personne provenant du Québec,
    2. une personne provenant de l’Ontario,
    3. une personne provenant de l’Acadie,
    4. une personne provenant de l’Ouest ou des Territoires (Canada),
    5. une personne de l’extérieur du Canada,
    6. une personne élue parmi les dirigeants des organismes pancanadiens des communautés francophones et acadiennes du Canada,
    7. une personne âgée de 35 ans et moins.

Administrateurs nommés

Michel Robitaille

Michel Robitaille - Québec, Canada

Président du conseil d’administration
Biographie

Premier président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques dès sa création en 2008, et ce, jusqu’à 2010, Michel Robitaille est nommé président du conseil d’administration du Centre à compter du 30 septembre 2019.

Président-directeur général de LOJIQ et secrétaire général de l’OFQJ de septembre 2016 à septembre 2019, monsieur Robitaille compte plus de 40 années d’expérience en matière d’affaires internationales. Délégué général du Québec à Paris et Représentant personnel du Premier ministre pour la Francophonie de 2010 à 2016, il a exercé plusieurs autres fonctions dans le réseau diplomatique québécois, dont celle de Délégué général du Québec à New York de 2002 à 2007. Il fut également en poste dans les représentations du Québec de Los Angeles, Lafayette et Bruxelles. De 1999 à 2002, en tant que Directeur général du Bureau des missions, il a organisé une quinzaine de missions commerciales d’envergure dirigées par le Premier ministre du Québec.  Il a, en 2015-2016, assumé la fonction de Président du Groupe des Ambassadeurs Francophones de France. De 1988 à 1991, il fut directeur général de l’Association Québec-France.

Johanne Whittom

Johanne Whittom - Québec, Canada

Présidente-directrice générale
Biographie

Johanne Whittom est en fonction depuis le 10 janvier 2019 à titre de présidente-directrice générale du Centre de la francophonie des Amériques. Au moment de sa nomination, madame Whittom était administratrice d’État affectée au Secrétariat aux emplois supérieurs.

De septembre 2017 à octobre 2018, madame Whittom a exercé la fonction de sous-ministre adjointe à la Concertation de l’action internationale et au Protocole au ministère des Relations internationales et de la Francophonie. À ce titre, elle agissait aussi comme chef du Protocole.
Auparavant, madame Whittom était directrice de cabinet associée et conseillère principale du premier ministre du Québec. Dans cette fonction, elle a joué un rôle de premier plan dans la planification des missions et activités internationales du premier ministre de 2014 à 2017. Elle avait précédemment exercé la fonction de directrice de cabinet associée aux affaires parlementaires et institutionnelles au cabinet du chef de l’opposition officielle. À ce titre, elle conseillait le chef de l’opposition officielle, notamment sur toute question concernant les relations internationales.

Elle a aussi travaillé comme directrice de cabinet du président de l’Assemblée nationale du Québec de 2011 à 2013 et a agi comme adjointe au secrétaire général, directrice des communications et directrice adjointe des programmes pédagogiques de l’Assemblée nationale de 2007 à 2011. De 2003 à 2006, madame Whittom était directrice de cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux. Par ailleurs, madame Whittom a occupé diverses fonctions auprès de l’aile parlementaire du Parti libéral du Québec à l’Assemblée nationale que ce soit au service de la recherche ou au cabinet du leader parlementaire. De plus, de 1996 à 1998, elle était vice-présidente à la planification et à la veille stratégique au Groupe Contrefort inc.

Enfin, madame Whittom détient un baccalauréat en science politique et un diplôme de deuxième cycle en administration de l’Université Laval. Elle a également suivi la Formation au programme gouvernemental sur la gestion publique de l’École nationale d’administration publique.

Yvon Marcoux

Yvon Marcoux - Québec, Canada

Personne provenant du Québec
Biographie

Titulaire d’une licence et d’un diplôme d’études supérieures en droit de l’Université Laval et d’une maîtrise en droit de l’Université de Toronto, Yvon Marcoux est membre du Barreau du Québec. Après avoir enseigné à la Faculté de droit de l’Université Laval, il a occupé des postes de direction supérieure dans la fonction publique du Québec, notamment au Secrétariat du Conseil du trésor et au ministère des Affaires municipales, ainsi que dans le secteur privé auprès de la Banque Nationale du Canada, la Banque Laurentienne du Canada, la Société générale de financement, dont il fut président, et Provigo.  Il a ensuite siégé à l’Assemblée nationale du Québec. Il a notamment été ministre des Transports de 2003 à 2005 et ministre de la Justice et procureur général de 2005 à 2007. Il agit maintenant comme administrateur de sociétés. Il siège au conseil d’administration d’Hydro-Québec, de la Fondation de la Société de soins palliatifs à domicile du Grand Montréal et de Réseaux Emploi Entrepreneurship.

Monsieur Marcoux est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne nommée par le gouvernement du Québec, depuis juin 2015.
 

Zachary Richard

Zachary Richard - Louisiane, États-Unis

Personne provenant de l’extérieur du Canada
Biographie

Détenteur d’un baccalauréat ès arts de l’Université de Tulane à la Nouvelle-Orléans, monsieur Zachary Richard est membre fondateur d’Action Cadienne, un organisme bénévole dédié à la préservation et à la promotion de la langue française et de la culture cadienne de la Louisiane. Auteur, compositeur, interprète et poète, monsieur Richard est l’un des plus importants artistes de la francophonie des Amériques. Son œuvre musicale est immense : 18 albums, dont 4 disques d’or et un double platine. Il est auteur de plusieurs recueils de poésie dont Faire Récolte (Prix littéraire Champlain 1998) et Feu (Prix Roland Gasparic 2002). Ses documentaires pour la télévision se sont aussi mérités des honneurs : Against the Tide (Meilleur documentaire historique NETA-USA 2000), Contre vents contre marées (Prix Historia de l’Institut d’histoire de l’Amérique française 2003) et Migrations (Prix Lirou d’Or, Ménigoute France 2007).

Monsieur Richard est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne nommée provenant de l’extérieur du Canada. Il a été nommé par le gouvernement du Québec en 2008, en 2011 et en 2015.

Administrateurs désignés

Geneviève Lajoie

Geneviève Lajoie - Québec, Canada

Personne désignée par le ministre responsable de la Charte de la langue française
Biographie

Geneviève Lajoie occupe les fonctions de sous-ministre adjointe à la planification ministérielle, à la langue française et aux relations extérieures du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration depuis juillet 2019. Elle est titulaire d’un baccalauréat en droit ainsi que d’une maîtrise en droit international et transnational de l’Université Laval, et est membre du Barreau depuis 2002. Auparavant, elle a occupé le poste de directrice du bureau du sous-ministre et secrétaire générale par intérim du même ministère pendant une année.

Madame Lajoie a débuté sa carrière en 2001 comme juriste à la Commission européenne pour la démocratie par le droit au Conseil de l’Europe à Strasbourg, en France. Elle a ensuite œuvré au Québec comme avocate légiste et coordonnatrice à la législation gouvernementale au sein du ministère de la Justice de 2002 à 2017.

Dans le cadre de sa formation académique, madame Lajoie a également effectué des études en droit international et européen à l’université de Montpellier et a obtenu une Attestation d’études en droit international public de l’Académie de droit international de La Haye aux Pays-Bas.

Madame Lajoie est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne désignée par le ministre responsable de la Charte de la langue française.

Renée Madore

Renée Madore - Québec, Canada

Personne désignée par le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne
Biographie

Renée Madore est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université Laval et est membre du Barreau depuis 1989. Elle est secrétaire adjointe à la francophonie canadienne au Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du ministère du Conseil exécutif depuis le 15 mai 2017. Madame Madore a œuvré au sein du ministère de la Justice, de 2015 à 2017, à titre de sous-ministre associée à la Direction générale de l’accès à la justice et, de 2008 à 2015, comme directrice des orientations et politiques.

Elle a commencé sa carrière comme avocate au gouvernement du Québec avant d’accéder, en 2001, à des postes d’encadrement qui l’ont conduite à occuper, notamment, le poste de secrétaire générale et directrice des affaires juridiques à la Régie des rentes du Québec puis à la Commission administrative des régimes de retraite et d’assurances, avant de s’engager dans les rangs du ministère de la Justice.

Madame Madore est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne désignée par le ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne, depuis juin 2017.
 

Éric Marquis

Éric Marquis - Québec, Canada

Personne désignée par la Ministre des Relations internationales et de la Francophonie
Biographie

Depuis septembre 2017, Éric Marquis est sous-ministre adjoint aux Affaires bilatérales, États-Unis, Amériques et Asie-Pacifique au sein du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie. Il est également responsable du Mexique pour les dossiers économiques reliés à l’ALÉNA. À ce titre, il coordonne les relations au niveau national, bilatéral et multilatéral entre le Québec et ses partenaires nord-américains, notamment par le développement et la mise en œuvre de la nouvelle stratégie diplomatique du Québec aux États-Unis. Il pilote l’action du réseau des 9 représentations du Québec aux États-Unis et – pour le dossier ALÉNA – de la Délégation générale du Québec à Mexico.

Auparavant, monsieur Marquis était délégué du Québec à Chicago de 2011 à 2017. Il y fut responsable de développer les liens politiques, commerciaux et d’investissement entre le Québec et les 12 États du Midwest. Il a aussi occupé les postes de directeur Asie-Pacifique, Amérique latine et Antilles au MRIF et de directeur régional au ministère de l’Éducation. Enfin, il a dirigé le bureau du Québec à Washington de 2004 à 2007. Diplômé de l’université de Victoria en Colombie-Britannique et de l’université Concordia, il a enseigné l’histoire américaine et la politique étrangère américaine dans plusieurs universités québécoises.

Monsieur Marquis est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne désignée par la Ministre des Relations internationales et de la Francophonie, depuis juillet 2018.

lan Morissette

Ian Morissette - Québec, Canada

Personne désignée par le ministre de la Culture et des Communications
Biographie

lan Morissette occupe les fonctions de sous-ministre adjoint aux politiques et aux sociétés d’État au ministère de la Culture et des Communications depuis le 18 avril 2017. Avant sa nomination, monsieur Morissette était délégué aux Affaires francophones et multilatérales du Québec à Paris, fonction qu’il occupait depuis juillet 2013. Auparavant, il a été directeur des Affaires politiques et publiques a la Délégation générale du Québec à Londres, de 2009 à 2013. Doté d’une vaste expérience, il a également occupé différents postes au sein du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, notamment celui de conseiller aux affaires nationales américaines et chef du pupitre Washington DC.

Monsieur Morissette s’est joint au gouvernement du Québec en 2004 après avoir été journaliste-recherchiste a la Société Radio-Canada ainsi que chercheur à la Chaire UNESCO-Bell en communication et développement international. II est détenteur d’une maîtrise en Relations internationales de l’Université du Québec à Montréal et d’un baccalauréat en science politique de la même université.

Monsieur Morissette est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne désignée par la Ministre de la Culture et des Communications, depuis avril 2017.

Administrateurs élus

Rym Ben Berrah

Rym Ben Berrah - Ontario, Canada

Personne élue provenant de l’Ontario
Biographie

Rym Ben Berrah est une jeune femme immigrante franco-ontarienne passionnée. Diplômée du collège La Cité en Relations publiques, elle a terminé un baccalauréat en Communications sociales et Études de conflits à l’Université Saint-Paul (Ottawa), où elle a été élue pour représenter les étudiant.e.s du premier cycle au Sénat de l’Université ainsi que représentante de sa faculté. Durant quatre années, elle a siégé sur les conseils d’administration du collège La Cité et de son association étudiante, ainsi qu’à la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. Elle a aussi été vice-présidente de l’organisme provincial FrancoQueer.

Militante dans plusieurs domaines notamment l’immigration francophone, l’insécurité linguistique, la communauté LGBTQIA+, la violence faite aux femmes ainsi que la lutte contre l’islamophobie, elle a coprésidé le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO) et a œuvré dans la représentation de tous les étudiants francophones au postsecondaire en Ontario. Depuis l’année 2016, elle siège sur les conseils d’administration du Calacs francophone d’Ottawa et représente la région de l’Est ontarien comme administratrice à l’Assemblée de la Francophonie de l’Ontario.

En plus d’œuvrer dans des comités d’experts en immigration francophone et en établissement d’étudiants internationaux, elle est ambassadrice de la francophonie pour le Centre de la francophonie des Amériques ainsi que l’organisation de jeunes leadeurs internationaux « One Young World ». En 2017, elle a été élue au sein du conseil d’administration du Théâtre La Catapulte mais aussi nommée membre du Conseil Jeunesse de la première ministre de l’Ontario. Elle a aussi été choisie comme membre du Cabinet pour organiser l’édition 2018 du Parlement francophone des jeunes des Amériques, l’un des projets phares en engagement citoyen du Centre de la Francophonie des Amériques.

Rym Ben Berrah est récipiendaire du Prix Saphir 2015 dans la catégorie « Politique », du Prix de la Francophonie 2015, décerné par l’honorable Madeleine Meilleur et l’Office des affaires francophones de l’Ontario, ainsi que du Laurier « Nouvelle arrivante de l’année » de l’édition 2016 des Prix Bernard-Grandmaître.

Madame Ben Berrah est membre du conseil d'administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue provenant de l'Ontario. Elle a été élue en décembre 2017.

Steevenson Charles

Steevenson Charles - Haïti

Personne élue âgée de 35 ans et moins lors de son élection
Biographie

Né aux Chardonnières en 1989 dans le Sud d’Haïti, Steevenson Charles est un jeune homme très impliqué dans le développement social et économique de sa communauté. Détenteur d’un baccalauréat en philosophie, il réalise actuellement des études en psychologie et en Droit à l’Université d’État d’Haïti (UEH). Passionné de la langue française, il a fait des études en langue française à l’Institut Français en Haïti (IFH). Actuellement, il est professeur d’expressions françaises au Centre de Communication et de Techniques (CCTECH). Il parle aussi le créole, l’anglais et un peu l’espagnol. Sur le plan social, il est un leader né. Tout jeune, il a mis sur pied une organisation afin de contribuer à la propreté de son quartier. Il est membre de plusieurs organisations à but non lucratif faisant la promotion d’une société haïtienne, d’un espace francophone plus solidaire et plus égalitaire.

Ses actions au sein du RENEPH (Réseau national des étudiants), de l’organisation ACTIVEH (Action à travers des initiatives et le volontariat pour l’éducation en Haïti), de GRASO (Groupe de recherche et d’action sociale) peuvent témoigner de son charisme à contribuer à une société plus juste et équitable. Avec ces regroupements de jeunes, il a déjà entrepris plusieurs initiatives citoyennes comme : les luttes contre les changements climatiques, la défense des droits des femmes et des enfants, l’entrepreneuriat jeunesse, etc.

Ardent défenseur des droits de l’enfant, il est le président de Lavi Pou Timoun Yo (LATY), une organisation haïtienne de promotion des droits de l’enfant. Sous son leadership, en créant une école communautaire, plusieurs enfants ont eu accès à l’instruction. Il a aussi mis en œuvre le projet L2E (Lapty s’engage pour l’environnement), un programme par lequel des enfants s’engagent contre le déboisement en Haïti. En 2017, il a représenté LAPTY au 5ème sommet des jeunes leaders de la Caraïbe (5th Caribbean Youth Leaders’ Summit) à la Jamaïque et a participé à des ateliers sur la gouvernance, paix et sécurité au niveau de la région. Il est aussi initiateur de plusieurs activités entrepreneuriales dont la société STICO qu’il a cofondée en 2014. Il se considère comme un philanthrope.

Monsieur Charles est membre du conseil d'administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue âgée de 35 ans et moins lors de son élection. Il a été élu en décembre 2018.

Luc Doucet

Luc Doucet - Nouveau-Brunswick, Canada

Personne élue provenant de l’Acadie
Biographie

Originaire du nord du Nouveau-Brunswick, Luc Doucet vit à Dieppe (Nouveau-Brunswick) et est titulaire d’un baccalauréat en économie et science politique. Il a eu une carrière de près de 40 ans comme cadre supérieur avec les fonctions publiques du Nouveau-Brunswick et du gouvernement du Canada, dont Directeur provincial du service de défense des malades psychiatriques du Nouveau-Brunswick et Directeur exécutif du Centre de rétablissement Shepody, un centre de traitement psychiatrique du Service correctionnel du Canada.

Humaniste, il travaille au mieux-être de sa communauté. Il est très impliqué au niveau communautaire et est vice-président du Richelieu International et président du comité de la francophonie du Richelieu International, président du conseil d’administration de la Maison Nazareth (un refuge pour sans-abri), membre du conseil d’administration de la Fondation du Collège de Bathurst inc. et président des Grandes conférences d’Acadie.

Francophone et francophile, il est un ardent défenseur de la langue française. Comme Acadien vivant au Nouveau-Brunswick, au cœur de l’Acadie, il est membre d’une génération qui a toujours milité pour le respect et l’avancement des droits des francophones. Conférencier à ses heures, il continue à offrir des conférences sur le Richelieu International, les besoins des démunis et des sans-abris, les troubles de santé mentale et la judiciarisation des troubles de santé mentale au pays.

Monsieur Doucet est membre du conseil d'administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue provenant de l'Acadie. Il a été élu en décembre 2016.

Carole Freynet-Gagné

Carole Freynet-Gagné - Manitoba, Canada

Personne élue provenant de l'Ouest ou des territoires (Canada)
Biographie

Carole Freynet-Gagné a obtenu un baccalauréat spécialisé en traduction et un baccalauréat en éducation de l’Université de Saint-Boniface. Elle a fondé, en 1992, Freynet-Gagné, Traduction et consultation, entreprise qui s’est rapidement taillé une réputation enviable pour l’excellence de ses services auprès de nombreux clients des secteurs public et privé, partout au pays et à l’étranger. Depuis 2012, elle est également présidente de l’Agence nationale et internationale du Manitoba (ANIM) et membre du conseil d’administration du World Trade Centre Winnipeg. 

Multidisciplinaire et passionnée des langues, Carole Freynet-Gagné est souvent appelée à agir à titre d’experte-conseil en éducation et en linguistique, notamment auprès d’organismes fédéraux et provinciaux, d’associations éducatives, de maisons d’édition, de divisions scolaires, de divers établissements d’enseignement ainsi que dans le secteur privé. En tant que spécialiste en formation linguistique et en animation culturelle, elle participe à la conception et à la mise sur pied de programmes en tous genres ainsi qu’à la formation des enseignants.

Madame Freynet-Gagné est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue provenant de l’Ouest ou des territoires (Canada). Elle a été élue en décembre 2013, puis réélue en décembre 2016.

Janaína Nazzari Gomes

Janaína Nazzari Gomes - Brésil

Personne élue provenant de l’extérieur du Canada
Biographie

Latino-Américaine et Brésilienne, Janaína Nazzari Gomes est enseignante de français langue étrangère (FLE) au Brésil et œuvre, depuis 2010, pour la sensibilisation à la francophonie des Amériques auprès des enseignants et des futurs enseignants de FLE de son propre pays et ailleurs.

Diplômée en Lettres françaises-portugaises, Madame Nazzari Gomes suit maintenant un master en acquisition de langues étrangères à Porto Alegre, sud du Brésil, et s’intéresse surtout au concept d’appropriation de langue comme un processus porteur de subjectivité, qui peut mener à l’émergence d’un sujet dans/par la langue étrangère.

Son premier contact avec la francophonie des Amériques fut en 2010, lors de la 2e édition du Forum des jeunes ambassadeurs, qui a eu lieu au Nouveau-Brunswick. En 2011, Madame Nazzari Gomes a participé à la 3e édition du Forum en tant que chef de famille et en 2012, elle a été présente au Forum mondial de la langue française, comme animatrice-radio de la Radio jeunesse des Amériques.

Madame Nazzari Gomes est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue provenant de l’extérieur du Canada. Elle a été élue en décembre 2013, puis réélue en décembre 2016.

Catherine Zekri

Catherine Zekri - Québec, Canada

Personne élue provenant du Québec
Biographie

Originaire de Montréal, Catherine Zekri cumule 25 années d’expérience comme dirigeante d’entreprise, chercheuse doctorale et traductrice agréée. Elle a siégé à différents comités et conseils d’administration sans but lucratif, notamment à titre de vice-présidente et présidente. 

Elle siège actuellement au conseil d’administration de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes du Québec (OTTIAQ), dont elle est agréée, et est membre de son Comité de gouvernance et d’éthique.

Elle a été directrice des communications, du marketing et de la traduction au sein de Goodfellow et de Premier Tech avant de faire des études doctorales en communication à l’Université de Montréal.

Elle s’est alors intéressée au développement en temps réel du format livresque électronique ePub par l’International Digital Publishing Forum (IDPF), interrogeant son rôle dans l’univers éditorial francophone. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en traduction et terminologie de l’Université Laval, elle a fondé LEXIC Agence de traduction, qu’elle dirige depuis 2011. Dans ses fonctions, elle accompagne les entreprises dans leurs efforts de francisation, d’élaboration de politiques et de stratégies d’image de marque.

Tout en agissant comme référence linguistique auprès d’associations comme Collèges et Instituts Canada (CICan), le Consortium pour l’excellence manufacturière (EMC) et la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages (CAD), elle réalise actuellement des études doctorales portant sur la Francophonie. Affiliée à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), sa recherche s’intéresse au rôle du français dans les organisations internationales, dont l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les Nations Unies et l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle travaille sur des ouvrages sur la Francophonie aux côtés de Stéphane Paquin, expert de renom en politique québécoise, auteur de nombreux articles et directeur, et avec l’ancienne ministre de la Culture et des Communications du Québec, Louise Beaudoin.

L’intérêt de madame Zekri pour la politique linguistique et la promotion de la langue française remonte à ses études en terminologie, à l’Université Laval, et en sémiotique et sémiologie, aux universités de Salzbourg (Autriche) et de Córdoba (Argentine). Ses différents rôles dans l’industrie langagière, dans l’administration parapublique et dans les cercles universitaires lui permettent de rester à l’affût des principaux enjeux culturels, linguistiques, politiques et économiques qui touchent la Francophonie.

Madame Zekri est membre du conseil d’administration du Centre de la francophonie des Amériques à titre de personne élue provenant du Québec. Elle a été élue en décembre 2018.

Poste vacant

Poste vacant

Personne élue parmi les dirigeants des organismes pancanadiens des communautés francophones et acadiennes du Canada